20 novembre 2013
Fils à maman

La comédie étant un genre plus que délicat -on ne rit pas tous des mêmes choses- le premier film de Guillaume Galienne a eu le mérite de s’attirer des critiques quasi unanimes depuis sa projection à Cannes. Déjà deux prix et partout, des journalistes pour saluer son incroyable défi de jouer dans le film sa propre mère -avec un talent certain. Et qui n’est pas sans rappeler ces fils qui vouent une véritable passion pour leur génitrice comme le fit sur scène le comédien Philippe Caubère – en plus court…Vous rirez bien sûr; n’attendez toutefois pas du sociétaire de la Comédie Française autre chose qu’une série de gags plus ou moins légers, tirés de son one man show sans réelle mise en scène, avec cependant sa voix qui est indiscutablement une oeuvre d’art à elle seule. L’engouement médiatique est malheureusement la preuve du peu de films qui actuellement valent le prix de leur billet…

AW

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs