6 janvier 2012

Juliette Gréco, Elton John, Sting, Johnny Hallyday, les vétérans are back ! Ouvrant le bal, l’ex-égérie de Saint-Germain-des-Prés remonte sur la scène au Théâtre du Châtelet du 6 au 8 février, histoire de fêter en beauté ses 85 ans sur scène le 7 février. L’occasion de réentendre « Un petit poisson, un petit oiseau s’aimaient d’amour tendre », « Déshabillez-moi » et les chansons de son nouvel album, qui sort fin janvier, « Ça se traverse et c’est beau… » sur le prestigieux label classique Deutsche Grammophon. Dédié aux ponts de Paris, ce sont des artistes comme le comédien François Morel ou des écrivains comme Amélie Nothomb, Philippe Sollers, Jean-Claude Carrière ou Marie Nimier, et, comme toujours, son accompagnateur et mari Gérard Jouannest qui en signent les textes tandis que Marc Lavoine, Melody Gardot et le rappeur-chanteur Féfé la rejoignent pour trois duos. Quelques jours plus tôt, le 3 février, c’est Juliette tout court qui sera au Châtelet, de quoi apprécier cette chanteuse qui a su se faire un prénom au fur et à mesure de ses albums.

Au Zenith

Julien Clerc le romantique sera passé, auparavant,  du 13 au 15 janvier au Palais des Congrès, où il interprétera, accompagné d’un orchestre symphonique, les chansons de son dernier album -Fou, peut-être- avec une séance de rattrapage du  31 mai au 6 juin au Palais des sports. Autre pilier de la chanson française, Maxime Le Forestier sera du 26 au 29 au Grand Rex et Indochine le 1er février au Zénith. C’est là aussi que Bénabar et ses chansons croquant plus ou moins justement le quotidien -lui aussi vient de sortir un album « Les bénéfices du doute »- seront du 22 au 24 Mars, un peu après que Sting n’y soit passé  les 13 et 14 mars, lui qui vient de sortir un coffret collector « Sting: 25 years » regroupant trois CD et un DVD retraçant ses 25 années de carrière en solo, depuis qu’il a quitté le groupe Police. Thomas Dutronc lui finira en beauté sa tournée, commencée en janvier dans toute la France avec deux soirs à l’Olympia le 29 et 30 mars, juste après Yannick Noah qui y passera pour des concerts version acoustique du 22 au 27. Charlie Winston sera lui à la Cigale les 20 et 21 mars. Avec le printemps qui arrive, celui de Bourges du 24 au 29 avril accueillera Selah Sue, récompensée par le prix Constantin (voir rubrique 9,99), mais aussi Izia, la fille d’Higelin, les Brigitte, Bénabar, Charlie Winston  ou encore Mathias Malzieu du groupe Dionysos dont vous avez pu lire une nouvelle de Noël en Plume. Puis, pour ceux qui l’ont ratée au Café de la danse, Camille revient avec son superbe « Iloveyou » du 10 au 16 mai au Trianon, salle aussi choisie par le groupe rock Pony Pony Run Run le 2 et 3 mai.

Et les CD?

Grand spectacle et maximum d’entrées pour notre Johnny national qui sera au Stade de France pour trois soirs du 15 au 17 juin tandis que Bruce Springsteen a choisi lui Bercy les 4 et 5 juillet ce qui permettra sans doute de le voir un peu mieux qu’au Parc des Princes où il s’était produit il y a deux ans. Quant à Elton John, ce sera aux Arenes de Nimes que vous le retrouverez en juillet, peu après Björk en juin.

Sinon, coté sorties de CD, Madonna sortira son 12ème album en mars chez Interscope Records, le groupe Muse ou les Cranberries le 14 février avec Roses, Mika, son 3ème album The Origin of Love en avril ou mai,  Paul McCartney avec My Valentine le 6 février chez Polydor et La Grande Sophie  » La Place du fantôme » prévu pour le 13 février chez le même label. Sont annoncés également Lady Gaga et dans un registre différent, Céline Dion, U2 ou Radiohead. Chris Isaak ainsi que le grand Léonard Cohen, dont la voix n’a pas bougé, sortent eux un nouvel opus dès la fin janvier.

Valeurs montantes

Plus pointu, voilà les  Trailer Trash Tracys et  « Ester »,  premier album du quatuor londonien. De la réverb, une boite à rythme electronica, le tout mâtiné d’un amour pour la pop désuète; Chairlift avec  Something chez Columbia qui, même si le trio s’est transformé en un duo, n’a en rien perdu sa science des petites perles pop. Toujours en janvier, Lana Del Rey et son Born to Die,  premier album auréolé d’un buzz et d’une couverture médiatique impressionnante. Reste encore à la belle rousse à prouver au monde que le ramdam est mérité. Février et voilà Air – Le Voyage Dans La Lune,  bande-son de la version restaurée et colorisée du chef d’œuvre de Georges Méliès. Entre le Serge Gainsbourg de Mélody Nelson et la musique électronique typée 90’s, on reconnaît bien la patte du duo Versaillais. Le 14 février, voilà  Nicki Minaj, la rappeuse la plus successful de 2011 qui revient avec un nouvel album, après avoir enchaîné les collaborations aux bras de Kanye West, de Lil Wayne et même de David Guetta. Si Frankie Rose ne vous dit rien, peut-être que Crystal Stilts, Vivian Girls ou encore Dum Dum Girls vous mettent la puce à l’oreille. Frankie a fait partie de ces trois groupes avant de tenter sa chance en solo. Et la New Yorkaise sort cette année son deuxième disque, dans lequel elle laisse tomber la pop 60’s pour l’ambiance plus froide des Cure. Enfin, Memoryhouse qui sortent cette année  leur premier album, The Slideshow Effect. Violoniste, guitariste et chanteur connu pour ses prestations live envoutantes, Andrew Bird lui, en sera à son sixième album solo, entre pop, rock et folk. Et tout ça, ce n’est que jusqu’à mars…

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui