3 juillet 2014

travail-depart-vacances

Avec l’été, les rédactions se vident, les suppléments comme le Figaroscope cessent de paraître, les films tendent -à l’image du bronzage-vers le divertissement “intégral” et c’est vers la province- vous savez cette grande zone informe qui entoure Paris-qu’il faut aller pour voir spectacles et découvrir que l’air y est souvent plus vivifiant- en tous les cas bien plus reposant…Il n’est pas rare toutefois de croiser les mêmes visages qu’à Bastille ou au TCE (Théâtre des Champs Elysées), la planète lyrique étant un huis clos composé de membres qui sont parmi les derniers à avoir les moyens de se déplacer pour aller entendre la version donnée par un chef d’orchestre du Concerto numéro 21 de Mozart afin de la comparer à “cette version époustouflante que  nous avons entendue en 1970 à Aix…”

L’occasion pour nous de faire nos valises et de continuer à vous envoyer nos cartes postales d’Avignon, Saint Riquier ou encore Menton, la newsletter hebdomadaire prenant, pendant ces deux mois, un repos bien mérité. Alors profitez bien, dans les magasins, les cartables sont déjà arrivés!

Articles similaires