19 novembre 2012
Et le gagnant est…

Ça bouchonne aux urnes et ça poireaute au siège de l’UMP. 19 heures, les médias sont tous là, dans le froid dehors pour les directs TV, dans le hall tout blanc pour les photographes et autres caméras. Tout le monde attend Jean François Copé à défaut de François Fillon, annoncé pourtant sur BFM TV qui une fois encore est un peu allée vite. Le journaliste de Radio France demande alors une perche, car “ça va être un gros bordel quand il va arriver”. 19h33, justement le voilà, devant des médias avides d’images qui savent qu’ils vont devoir une bonne partie de la soirée patienter. La  nuit sera longue mais jeunée car on n à rien prévu ici pour nous nourrir, de quoi faire regretter la Mutualité il y a tout juste six mois…. Pas un verre ni une cacahuète, seulement un distributeur  automatique qui pour l’instant a encore des sandwichs. qui risque bien de ne plus avoir un sandwich. “Un jour il y aura des morts” Un  poteau a volé, un cameraman prévient “poussez-vous, poussez-vous”. Sur les vingt mètres jusqu’ à l’ ascenseur, on est en lévitation. “Moi je reste à l arrière, j’ attends que cela se tasse” commente un cameraman de France 3.

Petit QG pour grand espoir

Dans la salle prête pour l’annonce des résultats, les pieds des caméras sont en place, les chaises manquent . “Attendons les vrais résultats et seulement ceux de Nice” aurait lancé le candidat Copé après que Christian Estrosi ait annoncé la victoire de François Fillon. “Je lui ai trouvé une petite mine” renchérit une journaliste russe, “mais c’est peut être car il est fatigué”. De toutes les façons, on ne sait rien, avec des militants qui votent encore à quelques mètres de là, au Toucan, un bar réquisitionné par l’UMP, où après deux heures d’attente dehors dans le froid, ce jeune homme se réjouit d’avoir pu voter. “C’est dommage, beaucoup de gens sont partis, d’autant qu’ils ont empêché après deux heures aux gens de se mettre dans la file d’attente!”. Et alors ce vote, qui a-t’il choisi, lui? “Copé, même si je préfère Fillon. J’ai voté pour le chef d’un parti, pas pour le candidat de 2017. Fillon a la stature présidentielle, Copé celle du parti!”. Quant à se réjouir du résultat quel qu’il soit, il n’en est pas question “ce n’est pas un soir à faire la fête, c’est dans cinq ans que l’on verra. “ A un kilomètre de là,  rue Saint Dominique, non loin des Invalides, les TV sont là aussi, à se serrer dans le bar Le Centenaire, où l’on ne sait même pas si Fillon dont le minuscule QG est en face, passera. QG où à part trois ordinateurs et une dizaine de personnes, il n’y a rien, ce qui n’empêche pas deux gorilles de le garder comme la Banque de France.

On recompte

Quatre heures plus tard, après des accusations de fraudes des deux côtés, Jean-François Copé prend la parole dans la salle pleine à craquer du siège de l’UMP pour annoncer sa victoire tandis que François Fillon arrive au Centenaire, après que son camps affirme que la commission de contrôle interne n’avait pas validé cette victoire. Sur BFM TV le commentateur ne sait apparemment pas que le 7e et le 15eme sont tous deux Rive gauche, affirmant que la Seine sépare les deux QG…La confusion est totale; Valérie Pécresse, elle, interviewé sur ITV croit dur comme fer que son candidat choisi, François Fillon a gagné, tandis que tous ses sympathisants revendiquent la victoire! 23 heures 47, François Fillon est devant le micro, Valérie Pécresse et Christian Estrosi à ses côtés. “Ces résultats me donnent une courte victoire et ne seront définitifs que lorsque la commission aura fini les vérifications. Je ne laisserai pas voler la victoire aux militants.” Et voilà, ils sont deux à avoir gagné! Ce qui ressemble à un putsch de Copé semble avoir échoué tandis que les militants de Fillon hurlent “On a gagné!et que Rachida Dati demande dans les couloirs du siège  L’UMP “un peu de décence” . Bref, chacun réclame la victoire, Copé à la hussarde, Fillon à la républicaine; la guerre des égo n’est pas finie, ni ce soir ni plus tard…

Par Jim

 

 

Au bar Le Toucan, à quelques mètres de l’UMP, on vote encore à 20 heures…

Le QG de François Fillon, faisant 20 mètres carrés au grand maximum…

C’est au Centenaire que tout le monde se presse, pro-Fillon et télés.

Articles similaires