26 juin 2015
Escapades italiennes

vicenza_foto_7907
L’été et la canicule s’avancent à grands pas, et avec, la saison des festivals. Elle a en fait déjà commencé, en France, mais aussi en Italie, où l’on a pu découvrir l’écrin palladien du Teatro Olimpico de Vicence, où se tiennent depuis plus de deux décennies les Settimane musicale, avec cette année Don Giovanni et Il Signor Bruschino, Mozart et Rossini en point d’orgue. C’est d’ailleurs l’occasion de découvrir l’architecture léguée par Palladio, l’un des plus grands artistes de la Renaissance, dans cette ville à mi-chemin entre les arènes de Vérone et la lagune vénitienne. En prolongeant son voyage vers le sud et la Toscane, Florence vous tend les bras avec son Mai musical, institution qui fête son 78ème anniversaire, dans le nouvel Opéra dessiné par Paolo Desideri inauguré en décembre 2011 : avec son air de parenté avec celui d’Oslo, le bâtiment, juste au bord du centre, Porte de Prato, offre même un amphithéâtre de plein air de 2000 places, d’où l’on a d’ailleurs un magnifique panorama de la ville. Et contrairement aux vacances pascales, où familles et groupes scolaires envahissent les musées, l’attente ne s’y avère pas excessive en cette fin de juin. Et puis, si le cœur vous en dit, vous pourrez aller aux Thermes de Caracalla à Rome étancher votre soif d’opéra en juillet-août : en s’y prenant à l’avance le billet de Freccia, le TGV italien peut se trouver à 19 ou 29 euros pour couvrir quelque 270 kilomètres en moins d’une heure trente…
GC

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs