13 février 2015
En février, c’est la médaille

576046.189

Février est traditionnellement la saison des remises des prix. A la française, c’est à dire avec des mercis à n’en pas finir et pas l’ombre d’un artiste prêt à faire de l’entertainment à l’américaine. Après les Victoires de la musique classique assurée avec bonheur comme chaque année par Frédéric Lodéon- Louis Laforge faisant à ses côtés l’effet d’un robot- place aux femmes sur France 2 avec Virginie Guilhaume qui remettra ce vendredi soir en direct du  Zénith de  Paris douze victoires pour le 30 ème anniversaire de l’édition. Au programme l’inusable Johnny face à Calogero et Julien Doré, le duo acidulé des Brigitte face à Christine and the Queens qui, avec la jeune chanteuse RnB Indila et Feloche accompagné de sa mandoline constituent les grosses découvertes de l’année- du sang neuf qui chantera aux côtés de Souchon et Voulzy avec l’impression qu’entre les deux générations-c’est le désert des Tartares…

Les anciens et les jeunes

Côté cinéma, avant les Oscars remis à Hollywood le 22 février ( et que vous ne verrez pas sauf pour les lèves-tôt abonnés à Canal+) c’est comme chaque année Canal + qui s’y colle le vendredi 20 février pour la 40 ème nuit des Césars avec cette fois encore Edouard Baer en maître de cérémonie et pour Président de cérémonie, Dany Boom. Au programme de la soirée qui se déroulera en direct du Théâtre du Châtelet, la Famille Bélier, grand succès public et largement mérité qui devrait voir le sacre de la jeune Louane Emera en révélation féminine. Cette comédie qui a dépassé les 5 millions d’entrées est également nommé dans la catégorie “meilleur film 2015”  avec Sils Maria d’Olivier Assayas, déjà récompensé par le prix Louis Delluc, le Saint Laurent de Bertrand Bonnelo et les Combattants de Thomas Caillet- deux films largement surcôtés selon nous- en comparaison du magnifique Timbuktu, totalement oublié au palmarès du dernier Festival de Cannes.

Côté actrices, Catherine Deneuve est une fois de plus nommée pour son très beau rôle Dans la cour, face à la nouvelle génération-Adèle Haenel ou encore Emilie Dequenne. Côté documentaire, on espère que le sublime Le sel de la terre de Wim Wenders l’emportera tandis que dans la catégorie film étranger, la bataille risque d’être fort rude entre Mommy de Xavier Dolan et le Grand Budapest hôtel de Wes Anderson- par ailleurs en lice pour le meilleur film aux Oscars face à American Sniper, Birdman ou Whiplash . Voilà de quoi vous assurer deux vendredis soirs d’hiver bien ronronnants derrière votre petit écran.

AW

Articles similaires