31 janvier 2014
Elles veulent Paris!

nkm-anne-hidalgo-arrivee-tf1-11084620fncmk_1713

“Un joli moment démocratique”(rires) pour Anne Hidalgo, tandis que NKM (ouf, heureusement qu’elle a inventé ce “logo” car son nom est encore pire que celui de Valérie T. à orthographier…) a assuré avoir “dormi comme un bébé”. Voilà les bruits de couloir des très deux probables finalistes avant ce premier débat qu’on n’a pas pu voir… Paris n’etant pas la France (ah bon?), aucune chaîne nationale n’a voulu plomber son audience et montrer le premier round qui a opposé au final sur LCI et Europe 1 les cinq candidats qui briguent la succession de Bertrand Delanöe. Grande favorite, Anne Hidalgo, adoubée par l’actuel maire socialiste, connaît bien la ville. Au contraire de NKM, une “banlieusarde” habitant jusqu’à l’année dernière à Longjumeau. Mais la voilà, depuis six mois bien installée avec belle-mère, mari et enfants dans une maison de ville dans le 14 ème arrondissement comme Vincent Ngyen l’a montré dans un reportage pour Envoyé special sur France 2, portrait croisé des deux candidates, produit par une autre femme, Mélissa Theuriau. L’occasion donc pour la mère de famille au physique préraphaélite de tester, en même temps que nous autres, le bonheur de la réforme Peillon, avec ses enfants en maternelle et CE2 qui se lèvent désormais aux mâtines même le mercredi… De quoi aussi s’adonner aux joies du Vélib devant les photographes -on voit mal comment elle en aurait le temps dans ses journées de 28 heures – et passer devant une des remarquables réalisations de l’équipe en place – les nouvelles poubelles qui ornent la capitale, très réussies. Jim apprécie…

Piéton roi?

Mais revenons au débat, que faut-il en retenir? Que les pauvres candidats FN, Ecologie et de Mélenchon ont à peine pu en placer une. Que  NKM a la bonne idée de vouloir que les crèches soient ouvertes tard, avec un système d’urgence – car les Parisiennes n’ont pas toutes une “Gouga”, diminutif de sa belle-mère, sous la main, là, on dit bravo! On a aussi parlé de sécurité, d’impôts et de l’avenue Foch et la possible piétonisation voulue par l’équipe socialiste, qui, on ne peut que donner raison à NKM “serait une piscine juste à côté de la mer”. Il est vrai que d’autres quartiers mériteraient, avant le très chic et déjà fort vert 16 ème arrondissement, de se voir “verdoyer” ou recueillir au moins quelque obole de la ville de Paris. Quant à la voiture, c’est sans doute un des points clés de l’élection: du “tout piéton” qui déshumanise et rend morts les centres villes dès le soir venu, en passant par les voies sur berge qui mettent les voitures au pas sous le nez des pauvres piétons rue de Rivoli ou quai d’Orsay, ou encore aux parkings payants pour les scooters (une proposition d’Anne Hidalgo lancée en janvier – qu’elle commence par faire des parkings pour eux!) voilà qui constitue un vrai débat comme dans toute capitale digne de ce nom. Et donnera peut-être envie d’aller voter à des Parisiens qui ne devraient être qu’un sur deux à aller aux urnes pour élire, quoiqu’il arrive, la première femme maire de Paris. Voilà en tous les cas une campagne que vous pourrez suivre entre inaugurations – on a raté Anne et Bertrand hier pour la plaque en hommage à Loulou Gasté – et autres événements, on sera en revanche là pour le Nouvel An chinois, à l’Hôtel de Ville, ce dimanche. Alors brune ou blond vénitien, que la meilleure gagne!

Par Jim

Articles similaires