25 juin 2016
Du spirituel à Paname

background

Tout au long de ce week-end, le haut lieu de danse Eléphant Paname situé derrière la très chic place Vendôme accueille un séminaire organisé par le magazine Inrees sur le développement personnel ou comment appréhender la vie différemment. Pourquoi sommes nous là, comment vivre pleinement en dehors du consumérisme et du rationnel, au total dix huit conférence et ateliers sont proposés au public traitant aussi bien de la radiesthésie que de la méditation, de l’hypnose ou du décryptage des rêves. La réincarnation vous y croyez? Linda Backman, américaine, en est convaincue, aidant par ses patients à trouver le chemin de leur âme grâce à la régression sous hypnose. La salle sous la coupole est pleine pour écouter une journaliste auteur de La réincarnation aux Editions La Martinière livrer le résultat de ses recherches sur cette croyance qui remonte à la nuit des temps et que le christianisme a banni en 553. Des enfants ont témoigné avant qu’ils n’oublient à l’âge de 5/7 ans et les résultats sont formels: on se réincarne tous, le plus souvent dans le même sexe, le même pays avec environ 16 mois entre deux vies. “On vient avec un but et chacune de nos vies est là pour le terminer”.

Remercier la tomate et danser en énergie

Alors pour savoir si l’on est sur la bonne piste, pourquoi l’on perd un proche soudainement et la famille d’âme qui nous accompagne à travers nos vies, la connaissance empirique de Laura Backman aide ceux qui la consulte et croient que quelque chose nous échappe tout comme Loan Miège, spécialiste dans les esprits de la nature qui fait sentir à la salle les elfes ou autres fées de la nature tandis que le scientifique Denis Bédat raconte comment une plante est capable de ressentir l’amour ou la haine, et que cela est vérifiable par encéphalogramme. De quoi ne plus cueillir une tomate ou une fleur sans la remercier et la bénir…Quant à comprendre comment notre corps bouge et le laisser s’exprimer, la Danse des 5 rythmes est un cadeau à se faire à soi-même, surtout lorsque c’est dans les salons aux boiseries et à la patine admirable de cet hôtel Particulier de la rue Volnay. Là, deux heures durant, la vague vous emmène avec pour commencer le fluide, le féminin, la réceptivité pour aller ensuite aux sons de la play list du formateur vers le stacatto, énergie masculine, l’action, la force; puis vient le chaos à l’image d’un projet où après la mise en place, et l’action, vient le trouble avant le lyrique, ce moment de joie où tout arrive jusqu’à la quiétude, forme de mort et de repos. Aucune règle, tout est question d’énergie; les corps ne se choquent jamais avec cette idée d’intelligence collective et de seule règle: rester en mouvement. Une expérience unique à retrouver à Mikadanse chaque vendredi soir et la confirmation que chez Eléphant Paname, ça bouge comme il faut…

AW

Programme complet sur www.inrees.com

Articles similaires