14 octobre 2017
Dior s’offre les Arts Déco

C’est l’histoire d’un génie de la Mode que le Musée des Arts décoratifs célèbre actuellement. L’exposition autour des 70 ans de la Maison Dior est un véritable feu d’artifice.  Découverte d’un univers de toute beauté, d’une maison terriblement féminine. Croquis, photographies, illustrations, photographies de reportage, lettres et manuscrits, documents publicitaires, objets de mode (chapeaux, bijoux, sacs, chaussures, flacons de parfums) et surtout plus de 300 robes de haute couture de 1947 à nos jours retracent 70 ans de la célèbre maison.
Le visiteur suit un parcours chronologique à la scénographie étonnante dont une salle immense au plafond infini d’un ballet de robes blanches. On passe d’un boudoir à une galerie d’art ou encore une rue, un jardin…ou encore une salle de bal dans la nef avec les robes haute couture. D’une salle à l’autre, sur plus de 3000m2, c’est un grand bain de Dior.
Amateur d’antiquités et d’objets d’art, collectionneur d’Art nouveau et décorateur passionné par le XVIIIe siècle, amoureux des jardins, inspiré par Giacometti, Dalí, Calder, Leonor Fini, Max Jacob, Jean Cocteau ou Christian Bérard, Dior a puisé dans toutes ces sources pour imprégner ses robes de références à la peinture, à la sculpture. Certaines œuvres qui l’ont inspirées sont présentées également. Suivent ensuite les designers qui ont repris la marque : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf SImons et plus récemment Maria Grazia Chiuri.
Une belle rétrospective au cœur du génie d’un grand couturier éternel.
 

Par Karine Bouvatier

Musée des Arts Décoratifs jusqu’au 7 janvier 2018

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs