18 février 2016
Deyrolle, l’art du savoir

121267_promo_HD Presse_0

A la fin du XIX ème siècle, le nom de Deyrolle s’est attaché à ces leçons de choses pour les plus petits par le biais de planches pédagogiques colorées qui ont colonisé les salles d’écoles françaises. Les Parisiens ont ensuite pu aller découvrir animaux empaillés, papillons épinglés et autres merveilles de la nature dans la boutique de la rue du Bac à laquelle Woody Allen a lui même succombé dans Midnight in Paris. Aujourd’hui, les Editions de La Matinière ont eu la très belle idée de réunir les plus grands scientifiques actuels autour de ces planches sans âge, à l’esthétique surannée, pour nous parler de la vie humaine et végétale. La poésie mais également la science avec  l’idée chère à Buffon que “les ouvrages bien écrits seront les seuls qui passeront à la postérité”. On apprend ainsi sous la plume de Romain Garrouste, chercheur au Museum National d’Histoire Naturelle  que les insectes sont plus que tout autre armés pour traverser les crises écologiques, comme ce névroptère dont les fines ailes ont été dessinées au siècle dernier, gravure colorisée rendant grâce à chaque nervure de ses ailes. Le biologiste Claude Combes rend pour sa part hommage aux parasites, à l’origine de ces interactions durables, qui peuvent sur le long terme, aller vers le” bien”; un autre chercheur nous apprend qu’une chauve souris est un mammifère qui partage bien des caractéristiques avec le cheval. Au fil des pages, un ode à la nature dans ce qu’elle a de plus complexe s’esquisse, les mots et les croquis se répondant. De quoi offrir à celui qui les parcoure un rare plaisir visuel tout en effectuant une promenade passionnante à la découverte des grands mystères de la science.

AW

Deyrolle, à la croisée des savoirs, aux Editions La Martinière, 40 euros

Articles similaires