11 avril 2016
Des stars et des  jeunes talents sur les Champs Elysées

Theatre-champs-elysées-salle

C’est parti ! Après l’Opéra de Paris qui grille la politesse à tous ses concurrents, le Théâtre des Champs Elysées présente, comme chaque année au début du printemps, sa nouvelle saison. Fidèle à sa réputation, l’avenue Montaigne programme ses stars, à l’image de la Bartoli dans une Norma d’ouverture importée de Salzbourg, après le retour parisien de Millepied avec LA et Transcendances, et avant l’Opéra de Quat’ sous revisité par Wilson. Les deux autres nouvelles productions de la saison s’affichent en 2017, avec, en février, Le Retour d’Ulysse dans sa patrie de Monteverdi et Rolando Villazon, et, en mai, un Pelléas et Mélisande réglé par un fidèle de la salle, Eric Ruf, et l’Orchestre national de France.

Côté lyrique en concert, les idolâtres retiendront Kaufmann dans Andrea Chénier le 26 mars, tandis qu’Hervé Niquet exhumera le 7 juin, La Reine de Chypre d’Halévy, connu d’abord pour sa Juive. Aux côtés du prestige des Wiener Philharmoniker, sous la baguette de Daniel Barenboim et Andris Nelsons, l’Orchestre de chambre de Paris, phalange associée au théâtre, offre une dizaine de soirées. Si les grands gosiers baroques, comme de tradition, se bousculent, de Franco Fagioli à Andreas Scholl en passant par Philippe Jarrousky, les amateurs de clavier en quête d’étoiles en devenir, retiendront le libano-mexicain Simon Ghraichy le 4 mars et le déjà très sollicité depuis le dernier concours Tchaïkovski Lucas Debargues, le 2 avril. Tous les goûts sont avenue Montaigne…

Par Gilles Charlassier

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs