12 août 2014
De la pluie et des morts

Refugies-Yazidis_scalewidth_630

Un été pourri. En France, la météo n’en finit pas de faire désespérer; hors la Méditerranée , point de salut. A l’autre bout de cette même mer, c’est pourtant l’enfer. Avant les sujets sur les campings qui se vident et le vacancier en panne d’activités, chaque soir, la folie meurtrière fait l’ouverture des JT. Après la Syrie et Gaza, voilà la Libye et l’Irak. Et toujours ces horribles compte-rendus des exactions commises à l’heure du dîner, histoire de relativiser nos petits drames. Et enrichir notre vocabulaire: après les Gazaouis, voilà les yazidis, cette minorité religieuse qui meurt de soif dans les contrées arides du Mont Sinjar où elle a du fuir, au nord de l’Irak tandis que nous n’en pouvons plus du trop plein d’eau. Leur tort? Etre considérés comme diaboliques par les djihadistes islamistes qui font la loi en Irak comme au Mali. Les guerres de religion font ainsi leur grand retour avec leur cortège de viols, crucifixions et têtes coupées, visant principalement les civils. Près de 2000 morts rien qu’en juillet de ce que l’on nomme déjà un génocide avec des tentatives de secours humanitaires par des hélicoptères totalement improvisées afin d’extraire hommes, femmes et enfants d’une mort certaine . “Ne nous envoyez pas de la nourriture ou de vêtements, ce que nous voulons ce sont des avions”. Fuir, c’est tout ce qu’il reste à faire pour la communauté chrétienne, également visée car mécréante, et donc réduite à grossir les camps de réfugiés en espérant que les pays où l’on se désole du manque de soleil leur fasse une place,  les accueille. La Turquie voisine mais également la France sont ainsi la porte de sortie dont nombre de chrétiens irakiens rêvent, afin de ne pas connaitre un terme prématuré à leur vie terrestre à quelques jours de celui qui fête en France l’Assomption de la Vierge Marie, passée de vie à trépas sans “corruption physique”, bienheureuse qu’elle fut... Un vendredi que l’on espère, loin des 55 degrés qui règnent dans le Nord Irak, si possible ensoleillé…

LM

Articles similaires