16 novembre 2018
Colère jaune

“Les français, c’est pas des veaux, c’est des moutons! Ça bêle et ça suit”. Devant la très chic station service sous le Invalides où véhicules avec macaron et 4X4 rutilants s’approvisionnent à 1,58 euros le litre d’essence-peu de véhicules diesel ici, on est chez les riches- Jacques, quarante ans de métier comme livreur de fuel pour Total sourit. Les gilets jaunes, il y croit pas trop même s’il a de la sympathie pour le mouvement, à l’image des deux tiers des Français qui disent soutenir le mouvement lancé sur les réseaux sociaux il y par des usagers en colère tandis que 40% affirment qu’ils manifesteront. Alors samedi 17 novembre, la France sera t-elle bloquée? Stations services, centre commerciaux, 1500 points de blocages sont annoncés par ceux pour lesquels faire un plein est un lointain souvenir; à 1, 70 euros au plus haut le litre diesel (soit disant pour imposer une taxe carbone par souci écologique alors que véhicules publics en tous genre continuent de polluer allègrement), c’est devenu un luxe que de pouvoir appuyer sur le pistolet jaune à la pompe jusqu’à ce qu’il se bloque, le réservoir plein; et tans pis si ce n’est que pour aller travailler comme cette infirmière rurale qui fait en moyenne 40 km par acte médical rémunéré 2,50 euros! La même à laquelle l’Etat parle de covoiturage, de télétravail ou de transport en commun, cela dans une France qui a vu cette année son nombre de millionnaires augmenter plus que dans tout autre pays du monde! 

La goutte qui fait déborder le vase

Car la France de Macron, c’est une classe moyenne qui n’a jamais autant souffert- Hollande à côté apparait désormais comme un Hugo Chavez. En élisant cet ancien banquier il y a un peu plus d’un an, les  riches Français en ont eu pour leur argent; les pauvres qui comme chacun sait ont toujours tort, n’ont plus qu’à pleurer d’avoir cru qu’avec lui une autre politique existerait. En marche? Oui, vers le libéralisme pur et dur- le gouvernement annonce des sanctions à tout “bloqueur” à défaut du populisme avec cette impression qu’il n’existe plus rien entre les deux. Venezuela en faillite, Brésil qui voit brun, Etats Unis gérées par un guignol raciste, inculte et misogyne, il est heureux que la France se réveille à la façon du mouvement Podemos en Espagne. Jim aura son gilet jaune samedi. Ah ça ira, ça ira, comme ils disaient…

Par Laetitia Monsacré

 

Articles similaires