17 août 2013
Cité de l’architecture/ Le poète du béton

Pour qui a découvert la mantille qui recouvre le monolithe noir qui désormais fait face à la Méditerranée, Le Mucem, ou encore à Menton visité le Musée Jean Cocteau, l’ architecte Rudy Ricciotti est assurément un poète. Beton, métal remplacent les mots mais quelle merveille que ces créations dont les Parisiens peuvent voir un exemple au Louvre avec le département des Arts de l’Islam et cette exposition organisée par la Cité de l’architecture et du patrimoine. Une vaste installation avec des écrans géants et des éléments présentés tels des sculptures. L’occasion de revenir sur le travail de ce virtuose français né en Algérie, qui a par ailleurs su gagner une stature internationale, avec une passerelle pour la Paix à Séoul, le Nikolaisaal à Potsdam, le Palais des festivals à Venise, le Musée d’Art Contemporain de Liège ou encore le Philharmonie de Gstaad pour le festival créé par Yehudi Menuhin.

Rudy Ricciotti Jusqu’au 8 septembre à la Cité de l’Architecture

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui