24 mars 2017
Chuck Berry, le king du rock est mort

Il avait inventé le rock qu’Elvis a pour sa part incarné avec son déhancher magnifique. Chuck Berry est mort à 90 ans, un âge honnête tout comme ce chanteur qui avait débuté sur le piano droit de sa soeur; il était fan de Nat King Cole mais très vite le rytme endiablé le prend au corps. Avec lui cela bougera comme cela n’a jamais bougé, comme avec “duck walk”, guitare à la main. De quoi inspirer les Beatles, Bob Dylan, Les Stones ou Bruce Springsteen, bref tous les rockeurs de la planète, notre Johnny national compris. John Lennon le disait haut et fort: “Si on voulait donner un autre nom au rock’n’roll, on pourrait l’appeler Chuck Berry.” Quant à Keith Richards,il déclarait  en 1987 au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland,  qu’il lui avait volé tous ses plans à la guitare. “ Retourne-toi dans ta tombe, Beethoven, et passe le mot à Tchaïkovsky, j’ai une pneumonie qui me secoue et il me faut une injection de rhythm’n’blues”; comment ne pas se trousser immédiatement à l’écoute de Roll over Beethoven enregistré en 1956, repris par Les Beatles en 1963. 1963, c’est aussi la date de l’enregistrement de Come on des Stones ou des Beach Boys pour Surf in USA, reprise de Sweet Sixteen de ce grand maître que le dernier prix Nobel, Bob Dylan a également pompé pour son album sorti en 1965 Bring Little back home. Nul autre que lui n’aura su toucher les jeunes comme lui, noirs ou blancs; d’ailleurs ce natif de Saint Louis au bord du Missisipi avait une voix d blanc comme certains blancs peuvent avoir au contrario une voix de noir-on pense à Selah Sue. Pour conclure en beauté et comme on dit à la radio, on se quitte avec Rock and roll music, créé il y a tout juste soixante ans…

Par Laetitia Monsacré

 

 

Articles similaires