25 janvier 2017
Chanel se reflète, Elie Saab scintille…

C’est Lily Rose Depp qui a eu l’honneur de clôturer le défilé Haute couture Chanel, avec une coiffure qui la rendait méconnaissable dans une robe de mariée rose pâle, le Graal pour tous les top-modèles; elle succède ainsi à Claudia Schiffer, Cara Delevingne, Kendall Jenner, mais aussi à Vanessa Paradis, sa propre maman. Avant cela les  les classiques Chanel étaient tous au rendez-vous avec des tailleurs en tweed très cintrés avec ceinture à la taille, des bibis façon Jackie et des tons plutôt pastels qui ont défilé dans une mise en scène des plus sobre toute en miroirs inspirée du mouvement art-déco, devant Anna Wintour, Ines de la Fressage et autre Audery Marney conviés par la maison Chanel au Grand Palais. Au total 66 looks mêlant les frous frous, volants romantiques aux paillettes disco et plumes, dans des roses dragés, vert d’eau, beaucoup de blanc et peu de noir pour des robes à l’image du décor,  très années 30.

A l’Espace Cambon, Elie Saab a offert à l’assistance dont Audray Azoulay, la ministre de la culture un spectacle de robes de rêve comme à son accoutumé. Broderies sur des robes toutes en voiles, manches en plumes comme chez Chanel, le style du créateur libanais est pourtant très différent avec des tissus d’inspiration orientale bien loin de la maison au monogramme, mais au glamour certain.

LM

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs