19 décembre 2015
Bibliothèque inspirée sous le sapin

c80923c764c68afc392f9bd93bfc31315616261119ea4

Coté beaux livres, les expositions en cours sont l’occasion de s’offrir des ouvrages mêlant le beau et la connaissance. Avec les honneurs du Grand Palais jusqu’au 11 janvier, Elizabeth Louise Vigée Le Brun est à retrouver dans un bel ouvrage éditée par la RMN, retraçant le destin de cette « self made woman », fille de peintre née au XVIII ème siècle et dont la mère ouvrit les portes des ateliers de peinture pour la consoler de l’horrible beau-père qu’elle lui imposait. Célèbre à 23 ans, elle devient la peintre favorite de Marie Antoinette, la suite appartient à sa légende de féministe au sens noble du terme.

Autre exposition magnifique, Chagall et la musique actuellement à la Philharmonie de Paris. « Mon peuple, c’est pour toi que j’ai chanté, c’est d’après toi que je peins »;  de son shtetl juif en Russie à la réalisation du plafond de l’Opéra Garnier, Marc Chagall a réalisé toiles, dessins préparatoires de costumes et autres sculptures au service de cette « voix qui ne sert pas qu’à crier et se disputer avec ses soeurs ». A savourer pour 45 euros.

Bruce, Julien et les autres

Pour les fans de musique, “the Boss” est à découvrir à travers ses interviews publiées chez Bartillat-28 euros, parlant de cette “écume” qui est selon Bruce Springsteen son image de chanteur; “ce qui arrive à la plupart des gens, c’est qu’à la mort de leurs premiers rêves, rien ne vient jamais les remplacer”, on ne saurait mieux dire…Un autre chanteur, Julien Clerc, est l’objet d’un chapitre entier dans le beau livre hommage au Grand Echiquier, 39 euros aux Editions du Sous-sol: “Ce métier, on ne peut l’assumer que fragile et robuste à la fois”. Les Editions de la Martinière, spécialiste s’il en est des beaux livres, proposent pour ce Noel 2015 un magnifique ouvrage sur le célèbre taxidermiste Deyrolle sis rue du Bac-40 euros et un autre ouvrage revenant sur les réalisations de Bruno Moinard, un des plus grand décorateur actuel et ce qui ne gâte rien, un homme adorable-qui a signé entre autre la boutique Cartier des Champs Elysées, la décoration de l’hôtel Dorchester à Londres plus quelques palaces en Chine, le siège de Veuve Cliquot à Reims ou encore l’Eglise Sainte Anne sur la Butte aux cailles.

Croquis de travail, photos, on en a résolument pour ses 60 euros, à moins que vous n’ayez les moyens d’aller rue jacob vous offrir un de ses meubles dans sa boutique où l’oeil est flatté comme rarement.

Woody et Wes, deux W de génie

Côté cinéma, Woody Allen qui fête ses 80 printemps est à l’honneur d’un livre publié chez Gallimard “film par film”-39 euros-tandis que l’éditeur Seitz revient sur le génial Budapest Grand Hôtel et l’univers de Wes Anderson-45 euros. Steve Mac Queen est en couverture de Iconic, livre publié chez La Martinière sur la mode incarnée par les stars, de Bardot et son short en jean, en passant par Hepburn et son look androgyne “la femme peut être l’homme de la situation”, Redford tout en blanc ou encore Jacky et son tailleur rose- une copie de Chanel-maculé du sang de JFK.

Sans oublier les enfants

Les enfants ne sont pas en reste avec Geluck qui revient avec son chat “qui fait des petits” chez Casterman-18 euros- ou le Goncourt de 2013, Au revoir là-haut mis en image par Christian de Metter aux Editions rue de Sèvres-22,50 euros. Les Editions Hélium propose quant à elles, Alice aux pays des merveilles de Lewis Caroll vue par l’artiste Yayoi Kusama-25 euros. De quoi se gâter intelligemment ou carrément craquer pour Proust et ses Petites madeleines, pain grillé et biscotte avec un somptueux coffret renfermant ces trois textes avec reliure florentine aux Editions des Saints Pères. Mais pour cette” recherche du temps perdu” éditée à 1000 exemplaires numérotés, et s’offrir l’écriture illisible d’un de nos plus grands auteurs, il faudra débourser 250 euros …

LM

Articles similaires