14 octobre 2015
Belles familles, le cinéma de papa

indzadex

Voilà douze ans que Jean-Paul Rappeneau n’avait pas tourné. Le sauvage avec une sublime Catherine Deneuve toute jeune, Cyrano de Bergerac, là le texte était de Rostand-ça aide, le réalisateur n’a malheureusement pas modernisé ses ficelles avec son dernier film, Belles Familles, autant de situations qui s’enchaînent au petit bonheur, n’hésitant pas à frôler le ridicule et les invraisemblances. Un casting d’enfer- Matthieu Almaric toujours aussi emballant, Marine Vatch-une gravure, Nicole Garcia, Gilles Lelouch, des bonnes critiques dans la presse auront sans doute du mal à lutter contre ce film vide comme la maison autour de laquelle les uns et les autres se déchirent ou s’agitent-selon, sur fond d’une bande son exaspérante. Bref, on se croirait en train de regarder un vieux DVD…

AW

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs