27 octobre 2012

« Une photographie, c’est avant tout une histoire, une histoire d’engagement.
L’engagement d’être au juste, au plus près de ce qui se joue ; l’engagement d’être, dans l’instant, à la bonne distance.
Mon matériel est réduit à son plus simple appareil. Un ancien boîtier argentique et de la pellicule noir et blanc. Ce qui sur le terrain, demande une réelle concentration, de la rigueur et une vraie présence au monde. Soutenue par un format panoramique qui étire les limites de l’imaginaire, je tente d’être dans l’essentiel. »

Auteur photographe, Audrey Campion travaille aujourd’hui en indépendant. Entre expositions et réalisations de reportages pour des institutions, elle consacre également du temps à la formation afin d’enrichir ses compétences et connaissances. La dernière en date, délivrée par l’école Louis Lumière, ayant pour sujet la place de la photographie comme mode de narration dans le Webdocumentaire et la création Transmédia.

La série qui est proposée ici a été réalisée avec les sculptures de la FIAC 2012 dans le cadre de l’opération Hors les Murs place Vendôme, aux jardin des Plantes  et aux jardins des Tuileries

plus d’infos sur www.audreycampion.com

Articles similaires



99,4 % des prévenus au Japon seraient condamnés selon Carlos Ghosn dont la conférence de presse a été diffusée en multivision. Voilà qui fait trembler.
oui