16 octobre 2014
Archipel, Marie NDiaye dévoilée

ARCHIPEL MARIE N'DIAYE repetition 08 10 (G. Lavaudant 2014)

Georges Lavaudant met en scène un recueil de textes, d’extraits de roman et d’interviews de l’écrivain Marie NDiaye à la Cartoucherie. Admirateur de la première heure, Georges Lavaudant a construit un spectacle tout entier destiné à faire aimer la langue de l’auteur. La mise en scène est d’ailleurs très légère et extrêmement fluide, laissant à la jeune troupe de comédiens le soin d’apposer sa touche aux textes. Seules quelques scènes donnent lieu à un exercice de pure création, à l’instar de la scène drôle et délirante du banquet de mariage. Les scènes du maitre d’hôtel et du jeune marié fou de son chien sont toutefois les seules incartades de la troupe aux textes de Marie NDiaye.

Car la diversité des genres littéraires qu’aborde la lauréate du prix Goncourt 2009 pour son roman Trois femmes puissantes suffit à Georges Lavaudant pour construire une spectacle rythmé et original. Ainsi la mise en scène d’un conseil de classe succède à une interview télévisée, puis à un monologue, avant de revenir à une interview…cependant plusieurs thèmes reviennent avec insistance. Ainsi la confrontation à la différence, différence par la couleur de peau, par la classe sociale ou par l’origine géographique, est un thème omniprésent chez l’écrivain.

Le portrait de Marie NDiaye dressé à travers cet « archipel » de textes fait ressortir également une personnalité extrêmement drôle et incisive. La profondeur des questionnements abordés notamment dans Trois femmes puissantes côtoie un humour incisif et dévastateur. Au journaliste qui lui demande « si vous étiez une couleur ? », l’auteur lui répond « le jaune, lumineux ». Jaune citron probablement, pour l’acidité.

FD

Archipel Marie NDiaye, jusqu’au 17 octobre 2014, 20h30, à la Cartoucherie, Atelier de Paris

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs