5 décembre 2015
Al Gore, Redford, Suez et les flics, mobilisés pour le climat!

1181663_sommet-des-maires-pour-le-climat-la-mise-en-garde-de-francois-hollande-web-tete-021534181700

Le climat est donc à l’honneur toute cette quinzaine de la COP21 avec un sommet que vous pouvez suivre en direct sur le site des Nations Unies dédiés mais c’est le plus souvent en anglais! –cliquez ici  (sauf qu’il vaut faut d’abord cliquer sur cet article) avec ce samedi 5 décembre, Al Gore-ancien Vice-Président de Bill Clinton et Prix Nobel de la paix qui, dans la salle La Loire, a donné un speech succinct (les intervenants n’ont pas plus de cinq minutes top chrono, ça nous change des discours à la française). Sans note, il a expliqué devant une salle comble que “nous devons changer et nous pouvons le faire- Yes, we can (ça vous rappellera quelque chose), ajoutant que  “l’abolition de l’esclavagisme, le droit de vote pour les femmes, on y est arrivé”, rajoutant que “le pouvoir politique est lui-même une ressource renouvelable” Dont acte. La Ministre de l’écologie du Maroc a, elle, évoqué non pas le “climat Change” mais le “climat Chance”, expliquant que son pays s’est déjà mis à la page des énergies renouvelables avec plus de 40% visés pour 2020. Pas évident, lorsque l’on voit les complexes hôteliers qui ont gangrené Marrakech…Et les “40 millions de personnes issues des flux migratoires” qui traversent le Royaume de Mohamed VI. Enfin, François Hollande vient de clôturer ce Action day en insistant sur le fait que “pourra sortir de cette salle le pire-aucun accord comme le meilleur-“-là, fait pas rêver.

Du Groenland au Panthéon

Mais revenons à  Paris où l’on se mobilise comme on peut, avec des expositions qui paraissent un peu anecdotiques face aux enjeux, avec cette idée que l’art est mis à toutes les sauces à l’image de la Banque Palatine dont le slogan est “l’art d’être banquier”-sic. Vous pourrez toutefois faire un tour au Palais de Tokyo jusqu’au 10 janvier voir Exit, des cartes animées montrant l’impact du climat sur les mouvements de la population ou Place du Panthéon, l’installation Ice Watch, d’Olar Eliasson, douze blocs de glace venus d’un fjord du Groenland qui fondront jusqu’à la clôture de la COP21, samedi prochain. A l’Hôtel de Ville, c’est avec Empreinte, montrant comment des hommes et des femmes du Bouthan aux Pays-Bas en passant par les Pays-Bas ou la France réduisent leur empreinte carbone qu’Anne Hidalgo entend mobiliser les Parisiens. Celle qui a tenté d’interdire nos bons vieux feux de cheminée dans la capitale-merci Ségolène de nous avoir défendus-a par ailleurs organisé vendredi un sommet des maires venus du monde entier, où l’on a pu voir Arnold Schwarzeneger, l’ancien gouverneur californien, Leonardo Di Caprio « Nous sommes rassemblés ici pour ce qui pourrait être la plus importante conférence de notre vie », a ajouté l’acteur américain ou encore, et là c’est du lourd en matière d’écologie, Robert Redford qui sera à l’Unesco ce dimanche avec l’ONG National Ressources Defense Council. – nous aussi!

La police continue à jouer les fachos

Au Grand Palais, où Vuitton propose Volez, Voguez, voyagez depuis ce vendredi( rien à voir avec le développement durable ni l’éthique d’une entreprise qui a délocalisé la plupart de sa production), mais bon on vous en parle dans cette newsletter quand même, le beau étant un baume nécessaire, c’est l’association La Recyclerie qui invite gratuitement parents et enfants à découvrir le cercle vertueux de la récupération à travers des ateliers jusqu’au 10 décembre. C’est également là qu’à nouveau ce vendredi, des militants écologistes dénonçant le greenwashing des grosses entreprise lors de l’ouverture Solutions COP21 “Engie, vous n’êtes pas la solution pour le climat” se sont fait violemment expulsés par la police, n’hésitant pas à frapper les journalistes présents comme un preneur de son de France 3. “On a pas trop compris ce qu’il s’est passé”, confie Arnaud Jacques, journaliste à France 3 et à FranceTv info. “Il y avait autant de policiers en civil que de militants. Ils étaient vraiment agressifs et ont évacué une militante en pleine interview”. Voilà qui promet pour dimanche prochain, où Bernard Cazeneuve a accepté le principe d’une expression citoyenne sous forme d’une manifestation pour clôturer la COP21, pas trop compatible avec l’application plus que douteuse faite par les forces de l’ordre de l’ état d’urgence…

Par Laetitia Monsacré

CVd3h9SWwAA103a

Ségolène toujours aussi mal habillée avec Di Caprio dans les couloirs de la COP ce samedi 5 décembre

CVYmX7-XIAEstnz

Un militant écolo gentiment reconduit hors du Grand Palais
 

Articles similaires