17 janvier 2017
A votre bon coeur

648x415_famille-rom-gymnase-lyon-28-mars-2013

Pour les migrants tout comme pour les SDF, le principe de non-assistance à personne en danger n’existe malheureusement pas. Quiconque peut en toute impunité ignorer leur détresse et hâter le pas à leur vue sans rien risquer que sa mauvaise conscience au cas où il puisse en avoir une. Cédric Herrou pour avoir aidé des centaines de migrants à la frontière italienne tout comme on aidait les juifs pendants la guerre risque la prison. Calais, La Roya, ils sont quelques uns à refuser d“avoir honte dans vingt ans” et d’ être complice de cette monstruosité qu’est l’adversité avec en France, des expulsions qui sont passées d’à peine 3000 dans les années 80 à 13 000 pour cette année. Perte du toit qui veut dire rue, là où tant de démunis se retrouvent avec enfants ou un chien-selon,  pour tenter l’aumône tandis que les voleurs du caillou de 4 millions d’euros de Kim Kardashian se font attraper. Appelez le 115 nous dit-on en oubliant de préciser que cela veut dire trois quart d’heure d’attente avant d’avoir quelqu’un au téléphone pour le plus souvent se voir refuser une place sur les 130 000 d’hébergement d’urgence, sachant qu’il en manque à ce jour près de 10 000.

Comme au XIXème siècle

Avec le froid, voilà qui ne va rien arranger et montrer malheureusement sans doute qu’on meurt encore dans la rue au XXIème siècle en France, malgré un gouvernement socialiste, avec 10 millions de personnes en situation de précarité. Car Ken Loach ( Palme d’or à Cannes pour Moi, David Blake, film sur la précarité au Royaume Uni) a bien raison dans sa préface du livre Chômage, précarité :halte aux idées reçues lorsqu’il souligne que “nous sommes aujourd’hui confrontés à des conditions de travail qui rappellent celles du XIX ème siècle” aux Editions de l’ AtelierDe l’esclavagisme confortable pour ceux qui ont un travail ou la misère pour ceux qui n’en ont pas, l’idée du revenu minimum universel n’est revendiquée par aujourd’hui que deux candidats à l’élection présidentielle , NKM et Benoît Hamon. La chose est d’autant plus regrettable dans un pays où l’on est autant taxé qu’en France, ce que les électeurs en mai prochain ne manqueront pas de sanctionner…

Par Laetitia Monsacré

Articles similaires