9 février 2017
Le guide Michelin, les étoilés 2017

C’est au Palais Brongniard, dans l’ancien temple de la Bourse, que le guide Michelin a dévoilé ce jeudi 9 février son palmarès 2017 avec un seul trois étoile pour cette année, pour le 1947 du chef Yannick Alléno, restaurant décoré par Sybille de Margerie dans le très chic cinq étoiles appartenant à Bernard Arnaud, l’Hôtel Cheval Blanc à Courchevel. Son bar recouvert de truffes noires s’accompagnant d’ huîtres Belon glacées au champagne, de poireaux et d’ arlette de pomme de terre à la Chantilly iodée ou sa tartiflette revisitée avec les produits du terroir ont apparemment, entre autres,  conquis les critiques du célèbre guide rouge qui a distingué par ailleurs 70 nouveaux chefs d’un étoile avec comme à chaque année cinq critères: les produits, la maitrise des cuissons, la personnalité du chef , la régularité et le rapport qualité prix. Ainsi se sont succèdés des chefs venus de toute la France, plutôt bien portants, dont une seule femme…Dans la catégorie deux étoiles, douze nouveaux restaurants avec pour Courchevel, un tableau plein avec deux tables, Nicolas Sale au Ritz, Marc Veyrat à Manigot et La Grenouillère qui n’en finit pas de convaincre par sa décoration, sa cuisine ouverte et ses plats proposés.Une grande tendance cette année, le developpement durable avec des chefs faisant appel de plus een plus souvent aux produits locaux et de saison, ainsi qu’un retour à la simplicité. On ne demandais pas mieux…

AW

Articles similaires



Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs