24 avril 2015
Alexandre Jollien, simple comme vivre

9782021054217

Eloge de la faiblesse, Vivre sans Pourquoi. Nul doute qu’Alexandre Jollien sait de quoi il parle dans ses livres. Né le cordon ombilical autour du cou, il est handicapé depuis sa naissance, parlant comme ceux desquels on détourne le plus souvent le regard, avec gêne ou pitié, selon. Cet homme est pourtant plus riche de sagesse, d’amour et de bonheur que bien d’entre nous; loin de l’éveil béat et inatteignable décrit dans bien des livres dit de développement personnel, ô combien source de frustration pour qui veut “travailler” sur lui, Alexandre Jollien prône une hygiène de pensée simplissime. Le livre de ce fervent croyant en Dieu débute avec L’Ecclésiaste: “vanité, tout est vanité”– et nous allons tous mourir un jour… L’instant présent donc, et le sentiment que rien n’est jamais joué, avec cette règle de sagesse: “oser la non fixation”. Enfin, l’idée que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours; il faut donc arrêter de vouloir plaire à tout prix et faire peser sur les autres ses attentes.

Le quotidien pour se soigner

Avec des courts chapitres Nous ne sommes pas maîtres à bord, Aimer librement, Qui panique en ce moment, Alexandre Jollien raconte son quotidien avec son maître zen en Corée du Sud, ses déceptions sous l’emprise de ce terrible “mental” et ses difficultés comme lors de ses méditations, avec son antidote-la pratique du zazen. Il parle vrai et c’est sans doute cela qui fait toute la différence d’avec tous ces mystiques qui se présentent toujours au dessus de nous autres, pauvres petits humains forcément mauvais élèves. Vivre sans pourquoi et sans jugement, c’est la belle réussite de ce livre, à poser sur son chevet.

LM

Vivre sans pourquoi, Alexandre Jollien,  édition L’iconclaste vendu avec un CD

Articles similaires