14 novembre 2013

“Il vaut mieux être piquet de grève que par un scorpion”. Jim le Pariser fait sienne cette citation de  Pierre Dac. Ce jeudi 14 novembre, mois où le soleil est en lui-même dans le signe du Scorpion, elle semble d’une justesse rare. Les enseignants en grève contre la réforme Peillon, nombre d’enfants des écoles publiques auront eu la chance de dormir ce matin, chose qui leur est désormais interdite le mercredi matin; en lieu et place, ils ont divers ateliers qui ne contentent jusqu’à présent personne -à part un ministre coupé de toute réalité ( pardon pour ce qui semble être un pléonasme pour l’ensemble de ce gouvernement actuellement). A ce mouvement de grève, nous avons décidé de nous joindre; grève donc aujourd’hui de notre newsletter pour protester en ce qui nous concerne contre cette rentrée où tant de films sont réalisés sans scénario, de livres écrits sans avoir eu pitié des arbres, de ces marques de luxe qui envoient des dossiers de presse obèses de vacuité, de ces navires qui peuvent être acquittés onze ans plus tard par la justice d’une marée noire qui a souillé des milliers de km de côtes,  de ces fans sur Facebook que l’on peut acheter avec n’importe quel bon spécialiste web et enfin dans C’est à vous sur France 5, de voir Claire Rieux, représentante de MSF (Médecins sans frontières) répondre aux questions de l’animatrice sur le drame qui touche les Philippines tandis que derrière elle,  Luana Belmondo prépare un bon petit plat pour le dîner qui va suivre.

Demain, les enfants retourneront à l’école, et la semaine prochaine, vous aurez droit à une newsletter spéciale Irlande. Le scorpion a paraît-il une solide faculté à se régénérer…

La rédaction

Articles similaires