On aboie sur...

...Sur les suppléments cadeaux des magazines

Noël, miracle du commerce. Les suppléments que l’on vous donne-véritables “aspirateurs” à annonceurs, regorgent de bonnes idées cadeaux à trois zéros derrière à moins que le prix ne soit sur demande. Partout le luxe s’affiche avec obscénité dans une société rongée par la crise où pour certains, le cadeau de Noël sera de pouvoir bénéficier de la trève hivernale ou d’un report de paiement pour sa facture EDF. Voilà qui ne donne ni envie ni confiance dans ces journaux qui semblent totalement déconnectés de leurs pages “actualité”.