On aboie sur...

...sur les pubs web dans tous les sens

On vous explique au cas où la chose vous aurait échappé; l’homme n’a que deux yeux…Alors faire des pop up, des déroulants nous proposant des hommes ou des femmes-dispo on indipso comme chez Meetic façon paire de chaussures, voilà qui est plus indisposant. De quoi se sentir pris pour un nourrisson auquel on file des jouets. Lorsqu’en plus, on réalise que l’on est totalement fliqué avec deux amis qui viennent aussi sur le site et dont on peut savoir ce qu’ils ont lus comme sur Le Parisien.fr, on frôle la violation de la vie privée. Maintenant comme personne ne dit rien…Pas sûr en tous cas que cette politrique hyper agressive et qui nous prend pour des débiles soit payante à terme.

Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs