On aboie sur...

...…sur Elle et Version Femina

A croire que leurs journalistes des pages cinéma n’ont jamais eu la curiosité à défaut de la connaissance de savoir ce qu’est un “biopic”, c’est à dire selon le dictionnaire, un “anglicisme, qui au cinéma qualifie un  film biographique, racontant la vie d’une personne réelle. Le film “A week with Marilyn”, comme son nom l’indique-certes en anglais, ne mérite donc en aucun cas cette qualification, s’intéressant à un moment bref. Voilà qui prouve ainsi que bon nombre de journaliste parlent de choses qu’ils ne voient pas ou écrivent n’importe quoi !