On aboie sur...

...Philippe Verdier et Pascal Houzelot

Avec son image lississime de Monsieur Météo, Philippe Verdier a commis un livre buzz- histoire de gagner de l’argent sur le dos du téléspectateur crédule. Le rechauffement climatique? Bon pour l’économie et les vendeurs de piscine…Courte vue comme le temps qu’il fera demain face à un phénomène qui laissera notre planète dans un état bien moins bon que celui reçu: en 50 ans, l’impact de l’homme a été supérieur sur celui en des millions d’années!

L’argent, toujours en compte pour Pascal Houzelot qui avec son carnet d’adresse, s’est assuré avec une mini chaîne- Numéro 23 donné gratuitement par le CSA- un maxi jack-pot de 80 millions d’euros en revendant cette fréquence à Alain Weill. Il a été entendu cette semaine par les sages et a jusqu’au 30 juin pour rectifier le tir et faire une croix sans doute sur son pactole…

Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs