On aboie sur...

...les affiches d’Infidèles

“On voit tellement de choses de nos jours”… Voilà ce que la plupart des gens ont exprimé dans les micros trottoirs suite à la polémique qui a suivi les affiches montrant fellation ou jambes de femme écartées devant un Jean Dujardin et Gilles Lellouche que l’on a connu plus inspirés. A qui la faute? Le publicitaire? Le producteur? Oulala voilà qui pourrait bien coûter son Oscar à Jean Dujardin nous dit-on. En attendant, sans être féministe, ça n’était pas franchement très beau à voir. Quant aux enfants, voilà de quoi les initier?