On aboie sur...

...le scandale pip

Voilà le Géotrouvetout qui n’a pas hésité à utiliser du silicone industriel, différent de celui qu’il déclarait aux autorités, dans ses poches PIP. Prevenu dès 2000 de sa non conformité, il a continué à le vendre, à 84 % à l’étranger. Les chirurgiens français, eux, ont aussi continué à le poser sur près de 30 000 femmes au total en France. Au Vénézuela, c’est gratuit pour les faire retirer. En France, il faut repayer le chirurgien qui, s’est déjà, une première fois gavé. Avec mise en danger de votre vie. Vous apprécierez…

Il y a 120 ans, en janvier 1898, Zola écrivait son "J'accuse". Journalistes, avocats, universitaires, écrivains, nous sommes les Stylos Noirs, rdv sur Twitter et Facebook @Stylosnoirs