On aboie sur...

...Chanel et sa pub “inévitable”

Argh, on en peut plus de l’air paumé de Brad Pitt qui pour subvenir aux besoins de sa myriade d’enfants est là, tel un sdf , en noir et banc, à nous réciter un texte en anglais, pour Chanel number five, Inévitable. Quel est le créatif qui a osé pondre ça? Qui va avoir envie d’acheter du parfum en regardant ça? Mademoiselle doit se retourner dans sa tombe de Lausanne. Dommage qu’elle ne puisse envoyer les lions qui, en pierre, la garde là bas. Voilà en tous cas qui sent le ridicule à plein nez..inévitablement.